Posté dans Actualité

Mesures prises par la DGB dans le cadre du COVID-19

Publié le 06 avr 2020

Suites aux dispositions prises par le Gouvernement à travers notamment l’arrêté du 19 mars 2020 déclarant l’état d’urgence sanitaire sur toute l’étendue du territoire et à la Circulaire relative à l’exécution dudit arrêté, la Direction Générale du Budget a vite mis en œuvre des mesures visant à protéger son personnel ainsi que les visiteurs qu’il reçoit, soit dans le cadre de ses prérogatives légales, soit à titre personnel.

Les premières mesures ont consisté en l’information du personnel sur le COVID-19, ce qu’il est et quels sont les comportements à adopter pour se protéger et éviter la propagation. C’est ainsi que la Direction Générale du Budget (DGB) a bénéficié de trois experts du MSPP une séance d’information sur le COVID 19.

Peu de temps après, la DGB a installé deux (2) lavabos à l’entrée principale de l’édifice. La DGB a également procédé l’acquisition de thermomètres numériques portables pour la prise de température dans le cadre de la surveillance de l’épidémie de Covid-19. Parallèlement, des mesures de rotation du personnel pour respecter les consignes de distanciation sociale ont été arrêtées. Entre temps des circulaires sont régulièrement transmises au personnel les informant des dispositions prises par les autorités et la Direction Générale sur le COVID-19.

Il est important de noter la priorisation accordée par la DGB à l’acquisition des matériels tels que cache-nez, gel hydroalcoolique (hand sanitizer), gants, alcool, etc., pour mettre à la disposition de son personnel.

En ligne avec les dispositions du gouvernement de faire face à cette pandémie, la DGB a procédé à :

  • La mobilisation de son personnel pour réaliser dans un court délai les payroll des mois de mars et d’avril, ce pour permettre aux employés de l’administration centrale de disposer de revenus pour faire face à la situation de confinement ;
  • Un contrôle plus rigoureux des dépenses soumises par les ministères sectoriels en vue de faire respecter la décision du gouvernement de centraliser les dépenses liées à la prise en charge du COVID-19.

Partager cet article